Chiffres

Salarié : avantage en nature repas en 2017

Révisé le 26/09/2017 par les Carole Girard-Oppici et classé dans Paye.

Vos réactions...

   

Montant de l'avantage nourriture (forfait) et exemples de calcul (en cas de participation salariale).

Les avantages en nature sont ceux accordés par l'employeur aux salariés et assimilés, en plus de la rémunération. Ils ne sont pas payés en espèces, par chèque ou par virement, et ils peuvent prendre des formes diverses. Il s'agit notamment d'avantages liés aux frais de restauration (nourriture), d'hébergement (mise à disposition d'un logement), de véhicule de fonction, voire aussi de matériel informatique (en dehors des cas de télétravail).

L'avantage en nature est un bon moyen pour compléter la rémunération à percevoir en 2018, utilisé également par certains dirigeants et mandataires sociaux. L'avantage en nature est caractérisé lorsque, en dehors de déplacement professionnel, l'employeur nourrit le salarié gratuitement sans opérer de retenue sur le salaire, ou en appliquant une retenue inférieure à la valeur réelle de l'avantage. Dans ce cas, la différence constitue un avantage en nature qui fait partie intégrante du salaire perçue.

L'avantage fait l'objet d'une évaluation en vue du calcul des cotisations de sécurité sociale dues au titre des rémunérations et gains versés au cours de l'année.
Sur le plan fiscal, les règles d'évaluation des avantages en nature perçus en 2017 au titre de l'impôt sur le revenu de 2018 sont alignées sur les règles sociales, quel que soit le niveau de rémunération des bénéficiaires.

Avantage en nature - Frais de repas

Depuis le 1er janvier 2017

Les barèmes pris en compte pour évaluer les avantages en nature sont les suivants :

Salariés et assimilés auxquels l'employeur fournit gratuitement la nourriture

Forfait nourriture

En dehors de déplacement professionnel

4,75 euros pour un repas
9,50 euros pour la journée

Personnels des entreprises tenues à une obligation de nourriture à leur égard*

Avantage en nourriture

Sur place

3,54 euros pour un repas
7,08 euros pour la journée

* Lorsque le salarié prend ses repas chez l'employeur (ce qui est le cas des salariés relevant de la Convention collective des hôtels, cafés et restaurants ; restauration des collectivités ; restauration rapide ; chaînes de cafétérias et assimilées) si la participation salariale est inférieure à 3,54 euros (ex : 3 euros par repas), la différence est réintégrée dans l'assiette des cotisations (soit 0,54 euro par repas dans notre exemple). A noter, qu'elle ne peut en aucune cas être supérieure à 3,54 euros.

Exemples de calcul

1) Lorsque l'employeur fournit gratuitement le repas au salarié ou le règle directement à un tiers, l'évaluation de cet avantage est forfaitaire : 4,75 euros par repas en 2017.

2) Lorsque le salarié justifie ne pas disposer d'un mode de restauration collective sur son lieu de travail ou à proximité ou que, pour des raisons liées à l'exercice de sa profession (horaires de travail incompatibles avec les horaires de la cantine, par exemple), il n'est pas en mesure d'y prendre ses repas, il peut déduire 4,75 euros pour frais de repas de ses frais réels en 2017.

3) Lorsque l'employeur gère ou subventionne les repas de la cantine ou du restaurant d'entreprise ou inter-entreprise :

  • si la participation salariale est inférieure à 2,37 euros (ex : 2 euros), il faut réintégrer la différence entre 4,75 et 2 euros dans l'assiette des cotisations ;

  • si elle est supérieure ou égale à 2,37 euros (ex : 2,50 euros), l'avantage en nature peut être négligé et n'est pas intégré dans l'assiette des cotisations.

Précisions

Le forfait :
Les montants des forfaits indiqués dans le tableau, constituent des évaluations minimales, à défaut de stipulations supérieures arrêtées par convention ou accord collectif, et peuvent être remplacés par des montants supérieurs d'un commun accord entre les travailleurs et leurs employeurs.
Il faut tenir compte du forfait lorsque l'employeur fournit gratuitement le repas ou le règle directement à un tiers.

Les dirigeants sociaux affiliés au régime général :
S'agissant des gérants minoritaires ou égalitaire de SARL et de sociétés d'exercice libéral à responsabilité limitée, des présidents-directeurs et directeurs généraux des SA et des sociétés d'exercice libéral à forme anonyme, et des présidents et dirigeants des SAS, les avantages nourriture sont déterminés d'après la valeur réelle.

=> Vous envisagez de devenir auto-entrepreneur ?
Simplifiez-vous la vie et la création de votre auto-entreprise.
Confiez-nous vos déclarations, formalités administratives et démarches juridiques en moins de 5 minutes !

© 2017 Net-iris

   

Commentaires et réactions :

Promo : Contrat-Expert

-